Caricactus, Le blog de Piet

15 août 2016

Superdeutschland Allez alleeeeez !

Allez, on repart sur des sujets un poil moins clivants. Quelques dessins pour le site de ParisBerlin :

Le jour de la demi-finale contre l'Allemagne, où tous les Français se rappelaient de la demi-finale de 1982 et de "l'attentat" contre Battiston.

tfou tfé pavdonné

 

 

 

Quelques jours après les attaques (terroristes ou non) qui ont secoué l'Allemagne, Angela Merkel a annoncé qu'elle maintenait sa politique d'accueil des réfugiés et a répété son slogan "Wir schaffen das" (on va y arriver)... Même si tout le paysage politique allemand ne la suit pas.

schafft sie das

 

 

 

Tout-à-coup, en prenant le café : "Au fait, on a des nouvelles de Jean-Marc Ayrault ? Je m'inquiète là."

JMA RAFALE NDDL

 

 

 

Et puis, on s'est aperçu qu'il y avait des ratés dans l'organisation des JO. Un peu comme avec le scanner ce jour là... Certains stades n'étaient toujours pas finis. Un peu comme le nouvel aéroport de Berlin qui est attendu depuis presque 10 ans.

jo rio

 

Et puis, dans une série de mesures antiterroristes dévoilées par le ministre de l'Intérieur cette semaine, la formation d'enquêteurs spécialisés dans le darknet.

IMG_8303

Posté par Caricactus à 22:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


12 août 2016

Marsault, les "féministes" et ta mère en short

7 ans de dessin de presse, de branlette politique et de boulimie d'info, ça use un peu la capacité d'indignation. Le racisme ordinaire ? Boarf. Il était là avant et il sera là après moi. Le néo-libéralisme et ses injustices sociales ? Pas mieux. Manuel Valls ? Une boulette mal cuite sur une énorme brochette d'enfoirés, et il y en a tellement qui ne demandent qu'à s'empaler par-dessus...

 


00000001

Mais quand une brochette d'abruti(E)s (c'est important ces "E". CertainEs y tiennent) s'amuse à censurer un dessinateur talentueux, aussi buté qu'il soit, là je m'énerve. Une fine équipe qui à défaut de génie dans la création, s'efforce d'être méthodique dans la destruction du travail d'autrui. Cette semaine, ces fieffé(E)s jeanfoutres ont réussi à faire censurer Marsault. Tu connais pas Marsault ? Mais arrête de lire les Inrocks et va glander sur les réseaux sociaux si t'aimes la culture pop, c'est pas vrai ça !

Donc, Marsault :

marsault2

Marsault c'est un dessinateur de bandes dessinées, viandard et bouffeur de vache enragée qui s'est longtemps édité tout seul (ouais il a signé chez Ring, un éditeur qui a le défaut de publier quelques fafs. Mais ils ont pas le monopole de la vermine, il leur manque encore Finkielkraut, Zemmour, Ménard,...). Ce garçon te servira autant dans une dissert de philo qu'un couteau à une poule. Zéro finesse, zéro subtilité, que du gras, de la bidoche, et les molaires de quelques cibles bien choisies qui volent aux quatre coins de la page : celles des beaufs, des obèses, des combos tatouage-selfies, des politiques, des patrons... C'est vengeur, c'est bête et méchant, donc ça plait aux gauchiss' fans d'Hara Kiri & Co comme moi.

Au fil des pages c'est tout de suite moins gaucho-compatible. Doigts d'honneur à l'écologie, éloge de la virilité à travers les kilos de bidoche, le crâne rasée et les Aviator collés à Eugène, son personnage récurrent, chauvinisme... Du coup, les fafs aiment aussi. Ça n'empêche pas les gauchos de rester parce qu'un dessin de Manuel Valls ou d'El-Khomri passés à la sulfateuse... Bah ça détend mon copain. Et par les temps qui courent t'es pas trop regardant sur le label "socialo-compatible" si tu veux. D'ailleurs, lesdits gauchistes qui aimaient sa page ne se privaient pas de traiter Marsault de gros beauf de temps à autre. L'intéressé leur répondait cordialement d'aller bien niquer leurs mères, parce qu'il se fout de l'opinion de ses lecteurs comme de son premier bubon éclaté sur un miroir. Tout ça coexistait dans un joyeux esprit d'échange et de vivre-ensemble, même si ça devait être coton de modérer les posts. D'ailleurs, Marsault ne les modérait (presque) pas. Pas que ça à foutre quand t'as 200.000 fans sur ta page.

Mais depuis quelques mois, Marsault se faisait signaler ses posts par des ca..
Des cam..
Ben si, faut le dire.
Par des raclures d'orgie de camarade. J'ai beau partager le gros de leurs idées, je me demande comment on a pu faire des erreurs de casting pareilles dans les militants de gauche. Personne pour se dévouer et leur dire qu'ils sont cons ? Il faut le dire, le militant moyen manque parfois de doigté et d'imagination pour rivaliser avec quelqu'un comme Marsault dans l'invective. Du coup il préfère triturer le bouton "signaler" de Facebook comme un boutonneux qui s'acharnerait sur son appendice après en avoir découvert les vertues. Bah ils ont gagné, Facebook a sucré les deux pages de Marsault. Pourquoi s'emmerder avec la liberté d'expression, franchement hein.

Quand la page principale a dégagé, Marsault s'est un peu défoulé sur une meuf qui se réjouissait de la fermeture de sa page (sombre conne).

marsault

 

Elle en a plutôt reçu des centaines à mon avis. Avec dedans des menaces de violences physiques, sexuelles... On parle de militants d'extrême-droite aussi hein. La subtilité, ils la travaillent comme Booba travaille ses mollets à la salle (si tu comprends pas tu cherches "booba mollets" sur Google et tu refais ta culture). Marsault a beau avoir gueulé sur ses fans les plus allumés, les "féministes" étaient sur le pied de guerre. Et personne ne lui a dit à celle-là que le militantisme c'était pas une promenade de santé et qu'il fallait avoir les épaules solides ?

Et dans le lot des censeur(E)s y en a une qui m'a filé des migraines à m'en sortir le cerveau par les oreilles au croc de boucher, tellement c'était affligeant. Tanxxx. AutRICE de bande dessinées (si ça lui fait plaisir). Et dessinatrice de presse (surtout le dimanche, enfin, allez voir ça vous même).

Sans titre

 

Donc Tanxxx, vu que tu as préféré dégager mes commentaires et me bloquer quand je débattais calmement (ah si si, très calmement. Pas comme ce qui va suivre), je vais finir ici. Alors déjà ma cocotte (si si, ma cocotte, j'y tiens), ce n'est pas toi ni tes copines qui distribuent les médailles "féministes" ou "faf". Si tu veux, je n'ai pas attendu que la diarrhée qui te sert de conscience politique vienne éclabousser mon fil d'actu pour me demander si j'étais pour ou contre l'égalité homme-femme et si je condamnais le sexisme ou pas. D'ailleurs si tu te donnes la peine d'aller voir mon boulot, tu vas en trouver des dessins sur le thème. Donc si j'ai envie de dire que je suis féministe je le dis. Et si ça t'emmerde toi et tes copines, c'est du bonus, je le ferai plus souvent.

Toi et tes truffes de collègues, vous vous réjouissez de voir un dessinateur privé de sa liberté d'expression. Par la même, c'est moi et des milliers de personnes qui sont privées de ses planches vengeresses qui défoulent aussi bien qu'un coup masse dans un pare-brise. Au nom de quoi ? Du féminisme ? Vous n'avez jamais été foutues de trouver UNE planche sexiste de Marsault. Le seul truc soupçonnable que vous brandissez en beuglant comme des blaireaux sous crack, c'est une planche où on voit une caricature de féministe de faire rabattre le caquet par un "TA GUEULE" tonitruant.

Et ben si intimer l'ordre de fermer sa gueule à une caricature détestable est qualifiable d'opression, on est quelques-un(E)s à mériter le bagne, sachez-le. Vous vous êtes reconnues dans la caricature ? Cherchez pas, moi aussi je vous ai reconnu. J'en étais pas certain jusque-là, mais désormais y a plus de doute possible. J'ai jamais vu aussi bornées, stupides et aussi dogmatiques que vous, et pourtant des soirées interminables avec des militants de tous bords et du débat stérile pissé par hectolitres à longueur de blogs, j'en ai gobé jusqu'à chier du napalm. Vous vous dites minorité opprimée ? Ben vous avez raison, vous êtes minoritaires, opprimées et nuisibles les filles, vous desservez votre cause comme Denis Baupin avec le sourire du Joker pour lutter contre le harcèlement sexuel en politique ! Même les plus féministes de mes potes se font des marques sur le front en se facepalmant quand elles vous lisent, j'ai dû les retenir par le bras.

C'est pas la première fois que vous m'exaspérez, vous étiez aussi au premier rang pour réclamer la tête, les oreilles et la queue d'Orelsan parce que vous n'aimez pas ses textes. Et ben y a la liberté d'expression en France, et j'espère bien que Marsault va s'en servir pour récupérer sa page parce qu'il a la jurisprudence avec lui ! D'ailleurs il y a eu un clip de réponse tourné par des féministes sur Orelsan. Il était bien foutu et il a été censuré lui aussi. Et ben j'étais le premier à gueuler quand j'ai vu que YouTube l'avait dégagé. Vous voyez que je suis pas un phallocrate. Ben non ça vous suffit pas comme preuves : je suis un mec, je suis pas d'accord avec les lambeaux de serpillère qui vous servent de manifeste, donc j'ai le droit de bien fermer ma gueule en compostant mon billet première classe pour l'enfer. Vrai ou non ? 

Et c'est quoi vos revendications ? L'égalité des salaires homme-femmes ? Les quotas en entreprise ? La possibilité de pouvoir faire des gosses sans être condamnée à foutre ses tailleurs de cadre sup à la benne ? Tanxxx quand elle prend la plume, c'est contre le prix "Couilles au cul" décerné à Willis from Tunis parce que c'est sexiste comme prix, et pour être considérée comme autrice et non dessinatrice. C'est bien ma copine, la broche de chevaliÈRE des arts et des lettres c'est pas pour demain vu le niveau de tes dessins, mais tu veux réformer la grammaire. Pourquoi pas. Putain mais si par hasard t'as mis les pieds à Nuit Debout toi, t'as réussi à tenir combien de temps sans t'engueuler avec les antispécistes ? Eux aussi ils sont taquins, voir quelqu'un qui encule aussi bien les mouches, ça a dû les faire tiquer.

Marsault dessinait dans son coin sans emmerder personne. Vous auriez pu arrêter de suivre son boulot comme n'importe quel quidam mal luné mais bien trop occupé pour faire chier son monde. Mais non, vous avez rien de mieux à foutre dans votre vie. Bah bravo, vous avez jeté de l'essence sur une réserve de poudre pleine à ras-bords de fafs. Laissez les médias allumer la mèche, et ça y est, on le tient notre nouveau Dieudonné. Ca serait un coup monté par l'extrême-droite pour se faire montrer le bourrichon et se poser en martyr, je serais le dernier surpris. Et ben derrière Marsault il y a peut-être un facho de la pire espèce, je m'en fous. La justice expéditive à coups de tondeuses on a vu ce que ça donnait en 1945. Donc tant qu'il n'a pas franchi la limite, ma limite, ben je le soutiens ce gars là. Peut-être même que je vais lui filer un peu de mon fric et acheter ses bouquins. Ça c'est l'effet Streisand les copines. L'effet qui ? Laissez tomber, elle était pas féministe notoire celle-là elle. Vous pouvez pas connaître.

Et les dessinateurs (trices) de presse, on vous entend trop peu sur cette affaire. Soyez gentil(le)s, essuyez la sueur qui suinte de votre derche et sortez un peu du bois, ça m'intéresse de penser ce que vous en pensez. Quitte à m'engueuler avec quelques-uns d'entre vous.

Posté par Caricactus à 01:18 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

04 août 2016

8e étage 82 : l'alcool de contrebande détruit de l'emploi en Europe

La hausse générale des taxes sur l'alcool en Europe a amené les consommateur à se tourner vers le marché noir. Résultat, des recettes en moins pour les Etats, et un manque à gagner pour les compagnies qui se fait ressentir sur l'emploi. La suite en cliquant sur le dessin.

13833484_1661589364167368_1065402042_o

Posté par Caricactus à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

26 juillet 2016

8e étage 82 : Le lubrifiant interdit en Tanzanie

Le gouvernement de Tanzanie a interdit la vente de lubrifiant pour limiter les rapports entre sexuels entre deux hommes. Une mesure assumée par la ministre de la santé et justifiée par la lutte contre le SIDA. On retiendra aussi que la Tanzanie est connue pour sa répression de l'homosexualité, toujours passible de la prison à vie. Plus d'informations en cliquant sur le dessin.

13839739_1657626084563696_523857975_o

Posté par Caricactus à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Le Taurillon en flam's : Brexit et déprime post-erasmus

J'ai dessiné la une du Taurillon en flam's pour les jeunes européens de Strasbourg. Le PDF en cliquant ici.

 

13710723_1070706029683597_4914423490727986375_o

Posté par Caricactus à 17:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,