11 septembre 2017

8e étage 131 : La Russie construit un pont entre la Crimée et son territoire.

D'ici 2019, la Russie aura inauguré un pont flambant neuf qui enjambera le détroit de Kertch dans la Mer Noire, et permettra aux Russes de se rendre en Crimée au nez et à la barbe des Ukrainiens. Plus d'infos en cliquant sur le dessin.

 

2017

Posté par Caricactus à 16:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


31 mai 2014

Rattrapage d'actu

Ressemble de moins en moins à quelque chose ce ce blog. Pas de nouveaux commentaire ? Nombre de visite hebdomadaire qui plafonne à 50 en comptant les visites de la famille élargie ? Bien, parfait.

 

Rattrapage numéro 1 : La visite de François Hollande à Angela Merkel. Officiellement pour aller faire du bateau, officieusement pour parler crise ukrainienne et crise tout court.
"Allez, plus vite, c'est pour sauver l'Europe !"

Ça, c'est fait.

Kreuzfahrt Hollande und Merkel 001

 

Rattrapage numéro 2 :

Le Borussia Dortmund traumatisé par sa finale ratée en coupe d'Allemagne contre le Bayern Munich. Si l'arbitre avait validé le but quand le ballon avait franchi la ligne des Bavarois, le BVB ne se serait pas pris une taule en prolongations. Du coup Jürgen Klopp que je vous avais déjà présenté (non non pas de lien. La flemme. Comme si vous alliez cliquer dessus de toute façon. Allez voir vous même) il était tout vénère. En interne il aurait lâché un laconique : "Was für einen Dummarsch hat die deutsche Bundesliga als Schiedsrichter gewählt ?! Ich werde ihn seine Karten fressen lassen !!! " Autrement dit : "Je regrette profondément la décision tout à fait contestable de la ligue allemande de football en matière de sélection de ses arbitres. Je m'en vais de ce pas expliquer à ce gredin la règle du franchissement de la ligne de but. "

"Mais je me tenais DERRIÈRE la ligne !" Oui parce que en Allemagne, la prune quand tu traverses au rouge, ils te la collent vraiment. C'est pour ça que les Allemands ils trouvent ça rigolo comme dess... Enfin bon... Hum...

Pokal trauma 001

 

Rattrapage numéro 3 :
Les élections européennes. "Pour la première fois grâce au traité de Lisbonne que vous aviez rejeté mais qu'on vous a ratifié quand même façon ni vu ni connu je t'embrouille, les citoyens européens vont choisir le président de leur commission. " Du coup ça a vachement motivé les Français qui ont été 1.80% de plus à se traîner jusqu'aux urnes pour voter on sait quoi. Sauf que c'était du pipeau. Effectivement, le Conseil Européen (les 28 chefs d'États de l'UE, ndmm) devra tenir compte de la composition du Parlement pour choisir son président, puisque celui-ci devra valider ce choix. Mais ce que nous a sorti François Hollande, c'est un peu comme si René Coty sous la quatrième République avait osé dire aux Français que sous prétexte que les députés qu'ils élisent devaient valider chaque gouvernement proposé par le Président, les électeurs choisissaient directement leurs ministres. 'Suivez ? Vraiment pas ? Pff. Bon, en gros le Conseil européen doit peut-être tenir compte de la voix du Parlement européen mais surtout il doit tenir compte de celle de... ? Non pas Poutine ! Pas encore. Pas Cameron non plus. Du moins plus pour très longtemps. De Merkel. Voilà.

 Le texte est à peu près transparent, inutile de traduire.

Demokratie Europa 001

 

C'est tout pour cette sem... Ce semest... Cette année. Tendresse et chocolat.