29 octobre 2018

La danse des fous

Il y a 500 ans, les habitants de Strasbourg ont été pris d'une envie de danser aussi fulgurante qu'incontrôlée. La ville revient aujourd'hui sur cette curieuse épidémie, et c'est l'occasion pour moi de proposer une approche plus... Contemporaine de la danse à la lumière des événements politiques récents. Une planche à découvrir sur Rue89 Strasbourg en cliquant sur l'image ci-dessous.

 

2018


15 octobre 2018

Clinique Rhena : un coeur gros comme ça

La ville de Strasbourg à mis 20 millions d'euros dans une clinique privée dont les médecins vont pratiquer le dépassement d'honoraires. Oui mais voilà, la clinique concurrente n'a que très peu apprécié le fait que la Rhena tente de débaucher son équipe de cardiologues, et a multiplié les recours juridiques. L'agence régionale de santé refuse d'appuyer la Rhena, le maire de Strasbourg Roland Ries espère bien un retour sur investissement... Cliquez sur le dessin pour connaître toute l'histoire.

2018

11 juin 2018

Le déontologue de la région Grand Est a du boulot (lui)

Contrairement à son collègue strasbourgeois, le professeur Patrick Touzé qui officie comme déontologue à la région Grand Est a du pain sur la planche ! Il a du se pencher sur le cas de la Vice-Présidente de la région Lilla Merabet. L'intéressée a dû quitter Semia, l'incubateur de start-ups de la région qui soutenait... La start-up de son compagnon ! À sa décharge, le soutien avait été décidé avant sa prise de fonction. Notre ami déontologue a néanmoins la lourde tâche de rappeler quelques principes d'hygiène démocratique aux élus de la région, et de veiller à ce que ceux-ci agissent en conséquence. Pendant ce temps, son collègue strasbourgeois Patrick Wachsmann attend patiemment d'être saisi sur un éventuel dossier litigieux... Depuis les dernières législatives où il a dû régler quelques altercations de cour de récré, le professeur de droit à l'université de Strasbourg s'ennuie ferme.

(Plus d'infos en cliquant sur le dessin).

2018-06-08-os-a-ronger-reduit

20 février 2018

Strasbourg veut être une ville modèle sur l'accueil des sans abris

Merde, c'est bien ma veine ! J'ai commencé mes études à Dijon, dont le maire était François Rebsamen. Un porte-flingue de Hollande qui s'est joyeusement vautré dans le ramassis de lieux communs sur les chômeurs alors qu'il était ministre du travail. Puis j'ai continué à Tours, avec un maire qui s'est flingué le jour où devait débuter son procès pour détournements de fonds publics, et un successeur qui voulait dégager les mendiants qui faisaient tache devant les devantures des Galeries Lafayette. J'ai aussi fait un petit tour à Francfort sur l'Oder et ses néonazis, pour l'exotisme. J'aurais pu commencer ma carrière de dessinateur de presse à Lyon avec Gégé Collomb qui dégageait les Roms à coups de bulldozoer, ou à Angoulême où le maire redoublait d'ingéniosité pour faire chier les SDF... Bah non, je suis resté à Strasbourg, avec comme maire Roland Ries, un petit papy qui a eu la bonne idée de rester sagement à Strasbourg plutôt que d'aller se planter à Paris avec François Hollande. Et cette semaine, à deux ans de la fin de son mandat, le mec se souvient qu'il est socialiste, et décide d'accepter la proposition de son Conseil Municipal d'ouvrir 100 places pour les sans-abri, qu'ils soient Français ou non. Et il en profite par dessus le marché pour mettre un coup de pression à l'État pour qu'il accélère le rythme sur l'accueil des migrants. COMMENT TU VEUX FAIRE DU DESSIN SATIRIQUE AVEC UN MAIRE PAREIL !?

(Heureusement qu'il reste une étiquette PS à laquelle s'accrocher)

 

2018

21 décembre 2017

Rue89 Strasbourg : liste au Père Noël

Dernier strip de l'année pour Rue89 Strasbourg : mes cadeaux aux élus. Cliquez sur le dessin pour avoir l'intégrale.

2017

 

04 avril 2017

Rue89 Strasbourg : Déontologie et loyauté politique

Le maire de Strasbourg, Roland Ries, a dû se frotter aux recommandations du déontologue sur la démarche à suivre pour les élus afin d'éviter tout conflit d'intérêt. Ceux-ci devront laisser tomber leur participation aux sociétés d'économie mixtes de la ville, quitte à se couper d'une certaine expertise sur les dossiers. Parallèlement, Roland Ries fait le service minimum pour la campagne de Benoît Hamon. Sûrement une manière d'éviter un conflit d'intérêt pour cet ancien soutien de Manuel Valls...

Poce blo pour Rue89 Strasbourg, abonnez-vous en cliquant ici.

Ries_ethique

Posté par Caricactus à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,