02 avril 2012

Biennale du dessin de presse BNF

Yop !

Samedi 24 mars, c'était la deuxième biennale du dessin de presse à la BNF. Avec du beau monde, des expos, des débats sur des trucs et des machins ainsi que... oh, et puis démerdez vous, le programme est !

 C'était aussi l'occasion de remettre la deuxième bourse jeune talent du dessin de presse, qui récompense un jeune dessinateur tous les deux ans. Un concours auquel j'avais envoyé ma candidature, il fallait illustrer la mondialisation en trois dessins. Pas vraiment inspiré, le Piet. Du moins pas assez pour retenir l'attention du jury. C'est Nicolas Pinet qui a décroché cette bourse cette année. Vous pouvez aller sur le blog de ce collaborateur à Charlie Hebdo, et au fanzine de dessin d'actualité Mars en cliquant ici, et les dessins qu'il avait proposé en allant .

C'est le moment de vous donner de mes nouvelles pour moi, chose que je n'ai pas fait depuis longtemps. Tout va bien, même si je ne poste plus autant que je le voudrais. J'ai pas mal de pain sur la planche, vous en saurez plus très bientôt !

Ah oui, ça intéressera peut-être les quelques perdus qui atterrissent ici, les trois dessins que j'avais envoyé à la BNF. Toujours teinté d'un peu d'humour d'intello... ?Le choc des civilisations?, sans déconner, tss !

La Chine, un nouveau géant 001

Le capitalisme mondialisé 001

Le choc des civilisations aura bien lieu 001

Posté par Caricactus à 19:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


28 mars 2012

DSK porte plainte contre Le Monde

Le Piet ayant préféré se la mettre durant tout le semestre, l'eut profondément dans le cul quand les partiels furent venus. Du coup il doit se remettre à bosser et n'a plus le temps de dessiner proprement. Comme ça serait dommage de laisser filer une si bonne idée, je vous l'ai faite vite fait, mais vite fait hein. Rien de soigné, pas de perspective, lettrage illisible, nada ! Je devrais peut-être me mettre en sous-traitance avec la maternelle du coin pour le dessin...

Bientôt d'autres nouvelles de moi,

des bisous,

Piet

DSK porte plainte contre le MOnde 001

09 mars 2012

Financiers engrècés.

Si si, je vous assure. Comme vous le savez peut-être, l'opération d'échange de titres grecs qui se terminait hier s'est relativement bien passée. 85% des investisseurs ont accepté d'échanger leurs titres de créance qui ne leur rapportait pas plus que les peaux mortes incrustées dans le fond de leurs godasses contre des titres avec des taux d'intérêts moindres et avec une échéance plus longue. C'est du moins ce que m'ont fait comprendre les vulgarisateurs économiques de tout poil, ajoutant que cela revenait à supprimer quelques 100 milliards euros de dette (la dette initiale de la Grèce tournait autour de 400 milliards d'euros). Ce qu'ils disent moins, c'est pourquoi les investisseurs accepteraient d'être moins rémunérés ? Parce qu'il vaudrait mieux être mal payé que pas payé du tout ? Quant à l'Europe, pourquoi s'acharnerait t-elle à remplir le tonneau des Danaïdes grec, alors qu'elle pourrait "crever l'abcès" (comprendre par là, virer ces bouffeurs de feta de la zone euro à grands coups de Lederstiefels) ?

  Parce que laisser la Grèce se casser la trogne signifierait la même chose pour l'Europe comme pour les investisseurs : l'Union Européenne est faible, incapable de résoudre un tout petit problème de 400 milliards d'euros. Si si, à côté des presque 1700 milliards de dette de la France, c'est un tout petit problème. Donc si la Grèce fait faillite (faute de liquidités ou d'accord entre les acteurs), aucune raison de penser qu'il pourrait en être différemment des autres pays. Autrement dit, une faillite de la Grèce serait un motif suffisant pour que les investisseurs se fassent dans la culotte et retirent leurs billes de l'Europe. Et si l'Europe toute entière tombe à la flotte, interdépendance des places financières oblige, qu'est-ce qui la suit ? L'Asie ? L'Amérique ? La finance toute entière ?

  Voilà pourquoi il n'y a aucune raison de laisser tomber la Grèce. Mais si au passage, on peut leur demander de se serrer la ceinture afin d'économiser quelques billes, quelles qu'en soient les conséquences, pourquoi s'en priver ?

 

criiise couleur 001

Posté par Caricactus à 19:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

18 février 2012

Le petit Nicolas à la Campagne

Ayé, le petit s'est déclaré, mettant fin à un suspens insoutenable. Les plumitifs en tout genre vont pouvoir retourner dignement à leur activité saisonnière, le tripotage de nouille sur les derniers sondages. Not' président essaie maintenant de  faire prendre la mayonnaise et part en campagne... aux frais de son parti, pour changer. Première étape en Savoie, histoire de voir un peu de poudreuse. ("et c'est pas de la Francine qu'on aurait saupoudrée sur un Flamby ! "), l'enjeu principal étant de parler suffisament fort pour couvrir le vacarme de la batterie de casseroles qui lui collent aux talonnettes. Il s'est affirmé heureux de retrouver les Français "sans la lourdeur du protocole". On ne demande qu'à en rire !

 

pauvres cons couleurs 001

 

 

La même, dans un style différent.

 

salut pov cons 001

Posté par Caricactus à 18:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 janvier 2012

Korriton 2011-2012

Ayé, aujourd'hui je suis crevé, j'ai un mal de crâne et une belle gueule de bois comme savent en sculpter les beuveries étudiantes. Je la tiens ma soirée qui devait finir 2011 en apothéose, avec son rhum orange de chez Simply et ses chorégraphies endiablées sur fond de Francky Vincent. Me reste à vous souhaiter une bonne année 2012 et tout ce qui va avec : bonheur, argent, santé, amour, réussite professionnelle... et je vais m'arrêter là parce que j'ai l'impression d'énumérer les rubriques d'un horoscope de presse féminine. Non pas que j'aie quelque chose contre la presse féminine hein ! Chacun suit bien les diktats de la beauté et de la normalité qu'il veut... (Avis à quelques journalistes du groupe Marie-Claire qui se seraient égarées par ici, restez quand même s'il vous plait )
[sens de la transition] Une presse féminine qui refuse toujours de publier mes dessins, notamment celui-ci que j'avais réalisé pour les étrennes de l'ami Korri, blogueur bédéphile dont vous trouverez le lien dans la colonne de droite. Ce joyeux luron demande chaque année à la fine fleur du dessin d'humour (non je déconne là, c'est pour me faire mousser. Tout le monde peut participer) de le dessiner sur un thème précis. Actualité oblige, il a choisi cette année les élections présidentielles. Je me suis donc empressé de lui mitonner ce petit bijou d'élégance, de raffinement, de subtilité... dont la rédaction de "Psychologies Magazine" n'a même pas voulu pour caler son armoire qui est bancale depuis trois ans.

Korriton couleurs 001

Posté par Caricactus à 19:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


13 janvier 2012

Tss tss, fallait pas jouer

Rien ne va plus couleur 001

 

Retour difficile à la couleur. Au dessin aussi d'ailleurs...

Posté par Caricactus à 23:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 janvier 2012

La tyrannie de la majorité

Avant toute chose sachez qu'hier je n'ai eu aucun mal à me lever. Je n'ai eu aucun appart en bordel à ranger, j'ajouterais par ailleurs que je n'ai pas eu envie de me recoucher. Enfin, je n'ai pas vomi, je n'ai eu aucune migraine et je n'ai pas vu l'ombre de la moindre gueule de bois... J'en conclue donc que nous sommes encore en 2011.

Donc pour finir 2011 je vous ai fait une petite niaiserie qui m'est venue en regardant le zapping de Canal+. Durant l'année, le gouvernement chinois a supprimé la possibilité de voter pour des candidats dans les émissions de télé-réalité locales. Pour la simple bonne raison que "vote" en Chine c'est un peu comme "jean" ou "réussite personnelle" en ex-RDA... ça n'existe pas. Et pourtant, on ne m'enlèvera pas l'idée de la tête que la télé-réalité aura fini par faire couler par les oreilles du citoyen un bulbe déjà bien rammoli durant les 90's par le Bigdil et le Juste Prix.

Tsss, c'est mesquin ça comme reflexion. Puis gonflé de mépris envers le peuple, et tout et tout... et surtout ça n'a rien de nouveau :


Desproges et la Démocratie

 

(C'est la version soft. Si vous voulez en savoir plus, google--->youtube----> Desproges démocratie---> chroniques de la haine ordinaire--->débrouillez vous avec ça)

 

droit de vote 001

 

Posté par Caricactus à 12:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

29 décembre 2011

Marine le Pen ratisse à gauche

Vieux dessin à propos d'un vieil article (15 jours, au moins !) du Monde. Toutes les voix étant bonnes à prendre, le FN essaierait de séduire les déçus des partis gouvernementalistes. Ca concerne l'UMP, mais aussi les électeurs lassés du PS, qui pourraient réfléchir deux fois avant de glisser dans l'urne un bulletin frappé du nom de Méluche. Conclusion : Marine le Pen considèrerait l'électeur en colère comme une sorte d'abruti donnant sa voix non pas au candidat ayant le programme le plus pertinent, mais à celui qui brait le plus fort, et devant le plus de journalistes possible. En espérant qu'elle se trompe...

  Pour le reste, je n'aime vraiment pas ce dessin, qui pue l'humour intello de gôche. Un dessinateur (Sergio qu'il s'appelle, cf les liens à droite) me disait que dans Zélium, il avait l'impression de prêcher pour des convaincus. Pas tellement utile en somme. Parfois j'ai l'impression de faire pire, c'est à dire de prêcher pour des initiés qui pourront rigoler très fort pour montrer qu'ils ont compris le crobard.

 

Marine_le_Pen_gauche_001

10 décembre 2011

Rigueur mon amour

 Ca vous a peut-être échappé, les larmes de cette ministre italienne en annonçant la couleur pour sortir son pays du rouge. Elsa Fornero, ministre des affaires sociales, a craqué en expliquant que les retraites ne seraient plus indexées sur l'inflation, hormis pour les deux tranches les plus basses. « Et ça, c'est très révélateur » (Je le met entre parenthèses parce que c'est une citation. Un paquet de malabars pour celui qui trouve l'auteur) :

-Les politiques peuvent avoir un coeur... WTF ?!

 -Mais ils sont bel et bien tenus en laisse par les marchés.

 Est-ce qu'il faut en être ému ou saisi d'effroi ? Un autre qui a un coeur gros comme ça, c'est notre premier sinistre François Fillon. Manque de bol, le sien est en or.

 

les_larmes_titre_001


 

Posté par Caricactus à 15:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

04 décembre 2011

Plagiat à l'université

Un petit truc réalisé pour le journal des deuxième année de journalisme à l'IUT. Sujet : le plagiat à l'université.

plagiat_universit__001

Posté par Caricactus à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,