27 janvier 2018

Le conflit Turquie-Kurdistan expliqué aux enfants

Cette semaine, Erdogan a attaqué le Rojava (le kurdistan syrien) avec des armes achetées à l'Allemagne. Et les Kurdes se sont défendus avec les armes fournies par les USA. Un bon gros conflit 100% Otan comme on les aime. Moi ça m'a rappelé les 101 dalmatiens.

2018


30 mai 2017

8e étage 121 : des putschistes dans l'armée allemande ?

Le service de contre-espionnage allemand à ouvert une enquête : des militaires, en bisbille avec la Ministre de la Défense Ursula von der Leyen, auraient appelé à organiser un putsch. Pendant ce temps, Angela Merkel découvre avec effarement l'entêtement de Trump.
Plus d'infos en cliquant ici.

2017

15 août 2016

Superdeutschland Allez alleeeeez !

Allez, on repart sur des sujets un poil moins clivants. Quelques dessins pour le site de ParisBerlin :

Le jour de la demi-finale contre l'Allemagne, où tous les Français se rappelaient de la demi-finale de 1982 et de "l'attentat" contre Battiston.

tfou tfé pavdonné

 

 

 

Quelques jours après les attaques (terroristes ou non) qui ont secoué l'Allemagne, Angela Merkel a annoncé qu'elle maintenait sa politique d'accueil des réfugiés et a répété son slogan "Wir schaffen das" (on va y arriver)... Même si tout le paysage politique allemand ne la suit pas.

schafft sie das

 

 

 

Tout-à-coup, en prenant le café : "Au fait, on a des nouvelles de Jean-Marc Ayrault ? Je m'inquiète là."

JMA RAFALE NDDL

 

 

 

Et puis, on s'est aperçu qu'il y avait des ratés dans l'organisation des JO. Un peu comme avec le scanner ce jour là... Certains stades n'étaient toujours pas finis. Un peu comme le nouvel aéroport de Berlin qui est attendu depuis presque 10 ans.

jo rio

 

Et puis, dans une série de mesures antiterroristes dévoilées par le ministre de l'Intérieur cette semaine, la formation d'enquêteurs spécialisés dans le darknet.

IMG_8303

Posté par Caricactus à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 mai 2016

Exposition "en couple, mais c'est compliqué"

Tiens, c'est vrai que je n'ai même pas pensé à me servir de ce blog pour faire la publicité de mon expo. Probablement parce qu'il est bien moins consulté que ma page Facebook et que les rares visiteurs sont ceux qui ont été amenés fortuitement ici de par une recherche Google, ou bien... D'éventuels employeurs/recruteurs. D'ailleurs en pensant à ces derniers, si j'arrêtais d'écrire mes billets comme si j'étais en train de parler avec mes compagnons de bière à la terrasse d'un bar ???

...

Oh et puis non.

Bref, le fait est que je viens de terminer une exposition de dessin de presse. MON exposition de dessin de presse. Ma première en tout cas. Background universitaire oblige, elle était consacrée aux relations entre la France et l'Allemagne et à réuni quelques 19 dessinateurs des deux pays. Il y avait beaucoup de jeunes pousses du côté français, notamment ces chers Bésot, Livingstone et Fabb, qui n'attendent que vous sur leurs pages ou blogs respectifs.

 

affiche exposition

L'affiche de l'exposition. 10 heures de travail au bas mot.

Côté allemand on était plutôt sur les cadors de la profession, étant donné mon ignorance crasse du microcosme gribouillard teuton. Je n'ai pas trouvé de jeunes dessinateurs à mettre en avant. On compte notamment Kamensky, Schwarwel, Calleri, Koufogioros... Vous ne les connaissez pas, et je barbotais dans la même ignorance avant de monter cette expo. Ils vous attendent eux aussi sur leurs blogs/pages respectifs.


Et puis bien sûr, il y avait les amis de Zélium, fidèles au poste. Merci à Camille Besse qui a poussé le vice jusqu'à venir au vernissage !

Il y avait cinq chapitres : la vie du "couple" franco-allemand, l'économie, la diplomatie avec les autres pays, l'extrême droite, et la culture.

L'expo ainsi que ma pomme ont fait l'objet d'un article dans le magazine de l'Université de Strasbourg et d'un autre sur le blog de Manon, jeune et brillante journaliste elle aussi.

 

pierre_pauma

Bourdieu was a punk. Et moi, j'étais juste tombé du lit.

 

Et pour terminer, je précise que les planches sont retournées dans leur carton et que l'exposition est prête à voyager en France et en Allemagne. Avis aux recruteurs/profs d'Allemand/ministres des affaires étrangères germanophones qui se seraient égarés dans l'Internet au point de tomber sur ce billet...

Sur ces bonnes paroles, votre humble serviteur retourne lui à sa prospection de stages, piges, CDI avec Audi de fonction et tickets restaurants. Force et honneur !

 

06 février 2015

8e Étage #16: Le Vatican rase gratis.

Deux dessins cette semaine pour 8e Étage. Au menu, le programme d'aide aux SDF que le Vatican veut mettre en place : des douches et des coiffeurs/barbiers pour voler au secours des plus démunis. Pas question de faire un jeu de mots en piochant dans le champ lexical capillaire. Je l'ai déjà fait ici.

 

Wive leauve.

Piète.

 

Rasage de près 001

Vatican Rasoir Merkel Grecs 001

31 mai 2014

Rattrapage d'actu

Ressemble de moins en moins à quelque chose ce ce blog. Pas de nouveaux commentaire ? Nombre de visite hebdomadaire qui plafonne à 50 en comptant les visites de la famille élargie ? Bien, parfait.

 

Rattrapage numéro 1 : La visite de François Hollande à Angela Merkel. Officiellement pour aller faire du bateau, officieusement pour parler crise ukrainienne et crise tout court.
"Allez, plus vite, c'est pour sauver l'Europe !"

Ça, c'est fait.

Kreuzfahrt Hollande und Merkel 001

 

Rattrapage numéro 2 :

Le Borussia Dortmund traumatisé par sa finale ratée en coupe d'Allemagne contre le Bayern Munich. Si l'arbitre avait validé le but quand le ballon avait franchi la ligne des Bavarois, le BVB ne se serait pas pris une taule en prolongations. Du coup Jürgen Klopp que je vous avais déjà présenté (non non pas de lien. La flemme. Comme si vous alliez cliquer dessus de toute façon. Allez voir vous même) il était tout vénère. En interne il aurait lâché un laconique : "Was für einen Dummarsch hat die deutsche Bundesliga als Schiedsrichter gewählt ?! Ich werde ihn seine Karten fressen lassen !!! " Autrement dit : "Je regrette profondément la décision tout à fait contestable de la ligue allemande de football en matière de sélection de ses arbitres. Je m'en vais de ce pas expliquer à ce gredin la règle du franchissement de la ligne de but. "

"Mais je me tenais DERRIÈRE la ligne !" Oui parce que en Allemagne, la prune quand tu traverses au rouge, ils te la collent vraiment. C'est pour ça que les Allemands ils trouvent ça rigolo comme dess... Enfin bon... Hum...

Pokal trauma 001

 

Rattrapage numéro 3 :
Les élections européennes. "Pour la première fois grâce au traité de Lisbonne que vous aviez rejeté mais qu'on vous a ratifié quand même façon ni vu ni connu je t'embrouille, les citoyens européens vont choisir le président de leur commission. " Du coup ça a vachement motivé les Français qui ont été 1.80% de plus à se traîner jusqu'aux urnes pour voter on sait quoi. Sauf que c'était du pipeau. Effectivement, le Conseil Européen (les 28 chefs d'États de l'UE, ndmm) devra tenir compte de la composition du Parlement pour choisir son président, puisque celui-ci devra valider ce choix. Mais ce que nous a sorti François Hollande, c'est un peu comme si René Coty sous la quatrième République avait osé dire aux Français que sous prétexte que les députés qu'ils élisent devaient valider chaque gouvernement proposé par le Président, les électeurs choisissaient directement leurs ministres. 'Suivez ? Vraiment pas ? Pff. Bon, en gros le Conseil européen doit peut-être tenir compte de la voix du Parlement européen mais surtout il doit tenir compte de celle de... ? Non pas Poutine ! Pas encore. Pas Cameron non plus. Du moins plus pour très longtemps. De Merkel. Voilà.

 Le texte est à peu près transparent, inutile de traduire.

Demokratie Europa 001

 

C'est tout pour cette sem... Ce semest... Cette année. Tendresse et chocolat.

Ach, zé la rozeuh l'emmerdanteuh !

Merkel Kröten

 

 

Sans déconner, vous imaginez l'UMP et le PS faire une coalition à l'Assemblée Nationale ? Hein ? Vous imaginez la grosse blague, Jean-François Copé et Jean-Marc Ayrault en train de défendre main dans la main un projet de loi sur la compétitivité ? Ne riez pas, c'est ce qui pourrait bien arriver en 2017 si le FN reste à ce niveau dans les scrutins.

Je ne vous demande même pas si vous suivez les négociations politique en Allemagne, le sujet est très peu couvert par les médias français. Et bien moins mis en avant que les conneries de cinq Bordelais qui ont décidé d'aller promener un lama dans le tramway. J'ai rien contre les lamas, ni contre les Bordelais hein. En revanche, j'irais bien voler dans les plumes de quelques canards qui élèvent au rang d'art le massacre en règle de la hiérarchie de l'information.
Toujours est-il que Angela Merkel ayant (brillament, il faut bien le dire) remporté les législatives allemandes, elle signe pour 4 ans de plus au poste de chancelière (les Grecs, cachez votre joie). Nez en moins, son partenaire de coalition, le FDP (libéraux façon Hayek, tuwois) s'est sans surprise pété la margoulette, au point de ne plus pouvoir siéger au Bundestag. Pour la CDU-CSU ( les conservateurs, le parti d'Angela Merkel, suivez un peu !), il ne restait plus qu'à trouver un autre partenaire de coalition pour former une majortié au Parlement. C'était soit les verts (qui en Allemagne n'ont pas besoin d'échanger un aéroport ou réacteur contre des sièges de député), soit le SPD, l'équivalent de notre PS. Impossible vous dites ? Oui, mais il se trouve que finalement, SPD et CDU-CSU ne sont pas si éloignés idéologiquement (qui a crié "Comme l'UMP et le PS" ?!). Les Verts ont finalement jeté l'éponge il y a une quinzaine de jours, et c'est donc vers une coalition noir-rouge qui devrait avoir la majorité au Bundestag.

Les deux partis sont donc actuellement occupésà discuter le bout de gras, ce qui pourrait durer jusqu'à Noël. Et c'est là qu'il faut tout de même nuancer le "pas si éloignés idéologiquement" entre les sociaux-démocrates et les conservateurs. Le principal point de divergence reste celui de la mise en place d'un salaire minimum : alors que les rouges (enfin, rose bonbon quoi) voudraient mettre un salaire minimum unique pour tout le monde afin de protéger les travailleurs (l'équivalent du SMIC français), les conservateurs voudraient que celui-ci soit fixé branche par branche, afin de préserver une part de... attention je vais dire un gros mot... Une part de fle-xi-bi-li-té pour rester... deuxième gros mot... Com-pé-ti-tif.

On parie combien que les sociaux libéraux vont avaler le crapaud (l'équivalent de notre couleuvre française) contre un ou deux postes de ministre ?