21 septembre 2017

Jean-Michel Politique

Je viens de créer une petite série. To be continued...

 

JM Dessinateur

JM Président

Jean-Michel Transparence

JM Transparence cul sale

JM Cadre sup virilité

JM caution écolo

JM Fripé

JM fripé migrants

JM séducteur belles-mères

JM séducteur retraite

Micheline pédégé

M Patriaute

JM Président sinistrés

JM Rage Hamon

2017

 


11 juillet 2017

8e étage 127 : Mélenchon Président... Selon un scrutin alternatif

... Ok, et c'est qu'un scrutin testé par des chercheurs parmi d'autres. Et victoire malgré tout d'Emmanuel Macron, 5 scrutins alternatifs à 4. C'est du chinois pour vous ? Cliquez sur le dessin pour en savoir plus.

 

2017

29 décembre 2011

Marine le Pen ratisse à gauche

Vieux dessin à propos d'un vieil article (15 jours, au moins !) du Monde. Toutes les voix étant bonnes à prendre, le FN essaierait de séduire les déçus des partis gouvernementalistes. Ca concerne l'UMP, mais aussi les électeurs lassés du PS, qui pourraient réfléchir deux fois avant de glisser dans l'urne un bulletin frappé du nom de Méluche. Conclusion : Marine le Pen considèrerait l'électeur en colère comme une sorte d'abruti donnant sa voix non pas au candidat ayant le programme le plus pertinent, mais à celui qui brait le plus fort, et devant le plus de journalistes possible. En espérant qu'elle se trompe...

  Pour le reste, je n'aime vraiment pas ce dessin, qui pue l'humour intello de gôche. Un dessinateur (Sergio qu'il s'appelle, cf les liens à droite) me disait que dans Zélium, il avait l'impression de prêcher pour des convaincus. Pas tellement utile en somme. Parfois j'ai l'impression de faire pire, c'est à dire de prêcher pour des initiés qui pourront rigoler très fort pour montrer qu'ils ont compris le crobard.

 

Marine_le_Pen_gauche_001

31 janvier 2011

Plantu s'est planté ?

Aïe Aïe Aïe, ça fait mal de relire ses anciens billets parfois... Allez tant pis, j'assume. Il a été couillu Plantu sur ce coup là. Mais s'il pouvait produire un peu moins de déchet, quitte à laisser sa place à des pinceaux plus inspirés quelques fois dans la semaine en une du Monde...

 

En tout cas, c'est tout ce que la presse a trouvé comme accroche, suite au dessin de l'intéressé sur Jean Luc Mélenchon et Parine Le Pen. (Vous voulez le voir ? Je vous le montrerais bien... mais non, demandez donc à google ! ). Celui-ci s'est allègrement fait descendre par le gros de la presse, des dessinateurs et de la sphère politique. Vu que je n'étais pas totalement d'accord avec ce qui se disait, j'avais choisi de ne rien écrire, parce qu'après tout, j'ai un article qui devrait paraître bientôt dans Zélium, ce serait dommage de me faire dessouder avant d'être connu... Et puis j'ai acheté Psikopat, la revue de Carali, et en lisant son édito, j'ai pris la baffe du siècle. Je vous en donne quelques bribes. Pour en savoir plus, vous serez gentils de vous le procurer avec vos deniers : "La nouvelle génération de dessinateurs de presse arrive, avec la certitude qu'en deux coups de crayon ils peuvent faire le dessin du siècle. [...] Opportunistes, ils espèrent tous pouvoir aller bosser à Charlie Hebdo ou au Canard enchaîné pour avoir un jour un de leurs dessins montré à la télé cher Ruquier. Faut surtout pas se griller avant, alors on dessine ce que tout le monde pense. La plupart des dessinateurs de presse gueulent là où les emmène la tendance... Les enfant ratés de Reiser n'ont pas de..." Pour savoir ce qu'il nous manque, achetez le donc, la suite de l'édito est tout aussi savoureuse.

  C'est moche à dire mais il a parfaitement raison. Depuis que je dessine, je ne m'en suis jamais pris à une personnalité de gauche, et je me suis foutu de la gueule de BHL sans jamais avoir ouvert un de ses bouquins ! Si je n'avais jamais lu cela, je n'aurais jamais dit le fond de ma pensée. Alors, Plantu s'est-il planté ? Certes, mais il s'est avant tout fait planter par une belle brochette de lecteurs, d'acteurs, de gens "critiques", car il aurait assimilé les idées du Front de Gauche à celle du FN... Et ces gens là osent lui reprocher un manque de lecture ! Tout ce que je vois dans son dessin, c'est qu'il ose mettre en rapport deux personnalités, certes aux idées opposées, mais qui tiennent le même type de discours. A savoir un discours polémique, beuglé le plus fort possible et devant le plus de journalistes possible. Pour parler le bon technocrate, ils divergent sur le fond mais convergent vers la forme.  En ce qui concerne le terme de populisme dans la légende du dessin, et qui a également fait l'objet d'une controverse, les définitions sont multiples. Si on suit l'article concernant le mot sur toupie.org, on apprend que celui-ci est aujourd'hui employé comme synonyme de démagogie, ou d'électoralisme... Si on se tient au message que Plantu a voulu faire passer dans son dessin, il colle parfaitement avec ces synonymes. Est-ce que Mélenchon est vraiment démagogue ? Je n'en sais rien, je n'ai jamais pris le temps d'analyser son propos, et ce n'est pas la question. Tout ce que je vois, c'est un dessinateur condamné pour un message qu'il n'a pas délivré.

Mais alors, pourquoi ce haro sur le baudet ? Tout ce que j'ai vu, en grande masse, ce sont des individus prendre Plantu à la gorge, pour la simple et bonne raison qu'il a osé attaquer un homme politique à gauche du PS. Je répète ce que j'avais timidement dit sur le coup : être dessinateur c'est être critique, et non se conformer à une idéologie. J'ai réagi au billet de Charb sur l'humanité (qui constituait un véritable réquisitoire contre Plantu, vous l'aurez compris...), contre lui mais en restant correct... mon commentaire a été modéré. Que faut-il penser du respect de la liberté d'expression ???

Tout ce que l'on peut reprocher à Plantu, ce sont les propos qu'il a tenu sur le plateau du grand journal de Canal+, en affirmant qu'Angel Boligan était un dessinateur cubain réfugié au Mexique. Il semble en effet que celui-ci se soit installé à Cuba de son plein gré. Le dessinateur du Monde dit-il la vérité quand il affirme que tous ses collègues cubains sont contrôlés ou emprisonnés ? Je n'en sais rien.

Bref, tout ce que je vois, c'est une armée de bien pensant critiquant le bien-penser... Michel Onfray avait lui aussi eu des problèmes avec les lecteurs de Siné Hebdo, quand il avait osé "chier dans la colle et dans les bégonias".... de ceux qui étaient intouchables, à savoir les révolutionnaires, les empêcheurs de tourner en rond, les "vrais" gauchistes.

Tout ce rafût ne m'empêche pas de rire de la situation... Plantu aurait peut-être mieux fait d'écouter ses parents s'il avait voulu vivre sans histoires !

plantu_controvers__001

Posté par Caricactus à 21:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,