19 mai 2013

Le dessin auquel les lecteurs du Monde ont échappé

Comment ça j'ai abandonné mon blog ? C'est faux regardez ! Eeeeet hop ! Un post... En trois mois.

Il faut dire que je n'ai plus le goût de l'écriture en ce moment. À part pour pisser quelques hectolitres de copie à déverser dans mes 50 pages de mémoire, je n'ai plus trop le temps, plus trop l'envie non plus. En fait j'ai l'impression d'écrire avec un manche à balai coincé dans la raie, et c'est plutôt gênant.

Par exemple, ce portrait du chef de l'opposition de droite à la municipalité coco de Saint-Pierre-des-Corps, j'en ai chié pour le faire, mais j'en ai chié... Et puis faut pas faire de froufrous hein, t'ention, c'est pour un blog hébergé par Le Monde ! Allez, je te rajoute 10 centimètre de manche à balai pour que tu comprennes.

Mais bon tu vas bien nous faire un p'tit dessin hein, ça va être rigolo ! Bon par contre t'oublies pas de faire attention à ta manière de dessiner les nez hein. T'as tendance à les faire un peu... crochus, si tu vois ce que je veux dire. Bon, et si mon type a un pif dans lequel tu mets facile trois doigts et qu'en plus pour les besoins du dessin faut que je le dessine de profil ? Et ben tu lui fais un petit nez quand même ! Il sera pas reconnaissable, mais ça nous évitera d'avoir les traumatisés des " heures sombres de notre histoire " sur le dos (y en avait encore tout plein là où j'étais avant,à Vichy).

Bon alors après avoir observé la bête en conseil municipal, l'avoir vu pagayer contre la majorité rouge/rose-bonbon et se faire sévèrement rétamer, je me dis que ça pourrait être rigolo de le voir ramer à contre courant sur la Loire (bah oui sur la Loire, il faut une référence au local. Toujours. Même si c'est cliché). Et puis une Loire rouge-coco, qu'on comprenne bien contre quoi il se bat. Mais euh quand même... Tu veux pas rajouter un petit panneau " Saint-Pierre-des-Corps " pour les lecteurs mal comprenant ? Soit...

Maurice le rameur 001

 

Là je me dis "ok, les buissons tu sais faire". Mais pour le reste... Une traîné blanche pour souligner le mouvement qui est dégueulasse, un type à peine reconnaissable, ça passera pas.

Ben non c'est pas passé. Mais pas vraiment à cause de la gueule du dessin.

"Ouais mais non la Loire en rouge on dirait du sang, ça pourrait rappeler les morts du communisme, être mal interprété... Tu veux pas le refaire avec la Loire en bleu ? Ca peut peut-être s'arranger sur Photoshop ? "

Ben non. Je peux en avaler des couleuvres pour avoir un papelard sur un blog Le Monde, je peux accepter la critique, surtout sur mon coup de crayon, mais faut pas déconner non plus. Le dessin c'est mon pré carré d'impertinence, mes water-closets où je peux péter un coup en laissant la porte grande ouverte, pas touche. Il y a déjà Plantu pour dessiner avec le pinceau calé dans la raie... Je préfère dessiner continuer à dessiner dans mon coin et avec mes pieds.

Posté par Caricactus à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


28 mars 2012

DSK porte plainte contre Le Monde

Le Piet ayant préféré se la mettre durant tout le semestre, l'eut profondément dans le cul quand les partiels furent venus. Du coup il doit se remettre à bosser et n'a plus le temps de dessiner proprement. Comme ça serait dommage de laisser filer une si bonne idée, je vous l'ai faite vite fait, mais vite fait hein. Rien de soigné, pas de perspective, lettrage illisible, nada ! Je devrais peut-être me mettre en sous-traitance avec la maternelle du coin pour le dessin...

Bientôt d'autres nouvelles de moi,

des bisous,

Piet

DSK porte plainte contre le MOnde 001

31 janvier 2011

Plantu s'est planté ?

Aïe Aïe Aïe, ça fait mal de relire ses anciens billets parfois... Allez tant pis, j'assume. Il a été couillu Plantu sur ce coup là. Mais s'il pouvait produire un peu moins de déchet, quitte à laisser sa place à des pinceaux plus inspirés quelques fois dans la semaine en une du Monde...

 

En tout cas, c'est tout ce que la presse a trouvé comme accroche, suite au dessin de l'intéressé sur Jean Luc Mélenchon et Parine Le Pen. (Vous voulez le voir ? Je vous le montrerais bien... mais non, demandez donc à google ! ). Celui-ci s'est allègrement fait descendre par le gros de la presse, des dessinateurs et de la sphère politique. Vu que je n'étais pas totalement d'accord avec ce qui se disait, j'avais choisi de ne rien écrire, parce qu'après tout, j'ai un article qui devrait paraître bientôt dans Zélium, ce serait dommage de me faire dessouder avant d'être connu... Et puis j'ai acheté Psikopat, la revue de Carali, et en lisant son édito, j'ai pris la baffe du siècle. Je vous en donne quelques bribes. Pour en savoir plus, vous serez gentils de vous le procurer avec vos deniers : "La nouvelle génération de dessinateurs de presse arrive, avec la certitude qu'en deux coups de crayon ils peuvent faire le dessin du siècle. [...] Opportunistes, ils espèrent tous pouvoir aller bosser à Charlie Hebdo ou au Canard enchaîné pour avoir un jour un de leurs dessins montré à la télé cher Ruquier. Faut surtout pas se griller avant, alors on dessine ce que tout le monde pense. La plupart des dessinateurs de presse gueulent là où les emmène la tendance... Les enfant ratés de Reiser n'ont pas de..." Pour savoir ce qu'il nous manque, achetez le donc, la suite de l'édito est tout aussi savoureuse.

  C'est moche à dire mais il a parfaitement raison. Depuis que je dessine, je ne m'en suis jamais pris à une personnalité de gauche, et je me suis foutu de la gueule de BHL sans jamais avoir ouvert un de ses bouquins ! Si je n'avais jamais lu cela, je n'aurais jamais dit le fond de ma pensée. Alors, Plantu s'est-il planté ? Certes, mais il s'est avant tout fait planter par une belle brochette de lecteurs, d'acteurs, de gens "critiques", car il aurait assimilé les idées du Front de Gauche à celle du FN... Et ces gens là osent lui reprocher un manque de lecture ! Tout ce que je vois dans son dessin, c'est qu'il ose mettre en rapport deux personnalités, certes aux idées opposées, mais qui tiennent le même type de discours. A savoir un discours polémique, beuglé le plus fort possible et devant le plus de journalistes possible. Pour parler le bon technocrate, ils divergent sur le fond mais convergent vers la forme.  En ce qui concerne le terme de populisme dans la légende du dessin, et qui a également fait l'objet d'une controverse, les définitions sont multiples. Si on suit l'article concernant le mot sur toupie.org, on apprend que celui-ci est aujourd'hui employé comme synonyme de démagogie, ou d'électoralisme... Si on se tient au message que Plantu a voulu faire passer dans son dessin, il colle parfaitement avec ces synonymes. Est-ce que Mélenchon est vraiment démagogue ? Je n'en sais rien, je n'ai jamais pris le temps d'analyser son propos, et ce n'est pas la question. Tout ce que je vois, c'est un dessinateur condamné pour un message qu'il n'a pas délivré.

Mais alors, pourquoi ce haro sur le baudet ? Tout ce que j'ai vu, en grande masse, ce sont des individus prendre Plantu à la gorge, pour la simple et bonne raison qu'il a osé attaquer un homme politique à gauche du PS. Je répète ce que j'avais timidement dit sur le coup : être dessinateur c'est être critique, et non se conformer à une idéologie. J'ai réagi au billet de Charb sur l'humanité (qui constituait un véritable réquisitoire contre Plantu, vous l'aurez compris...), contre lui mais en restant correct... mon commentaire a été modéré. Que faut-il penser du respect de la liberté d'expression ???

Tout ce que l'on peut reprocher à Plantu, ce sont les propos qu'il a tenu sur le plateau du grand journal de Canal+, en affirmant qu'Angel Boligan était un dessinateur cubain réfugié au Mexique. Il semble en effet que celui-ci se soit installé à Cuba de son plein gré. Le dessinateur du Monde dit-il la vérité quand il affirme que tous ses collègues cubains sont contrôlés ou emprisonnés ? Je n'en sais rien.

Bref, tout ce que je vois, c'est une armée de bien pensant critiquant le bien-penser... Michel Onfray avait lui aussi eu des problèmes avec les lecteurs de Siné Hebdo, quand il avait osé "chier dans la colle et dans les bégonias".... de ceux qui étaient intouchables, à savoir les révolutionnaires, les empêcheurs de tourner en rond, les "vrais" gauchistes.

Tout ce rafût ne m'empêche pas de rire de la situation... Plantu aurait peut-être mieux fait d'écouter ses parents s'il avait voulu vivre sans histoires !

plantu_controvers__001

Posté par Caricactus à 21:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,