16 mai 2016

Exposition "en couple, mais c'est compliqué"

Tiens, c'est vrai que je n'ai même pas pensé à me servir de ce blog pour faire la publicité de mon expo. Probablement parce qu'il est bien moins consulté que ma page Facebook et que les rares visiteurs sont ceux qui ont été amenés fortuitement ici de par une recherche Google, ou bien... D'éventuels employeurs/recruteurs. D'ailleurs en pensant à ces derniers, si j'arrêtais d'écrire mes billets comme si j'étais en train de parler avec mes compagnons de bière à la terrasse d'un bar ???

...

Oh et puis non.

Bref, le fait est que je viens de terminer une exposition de dessin de presse. MON exposition de dessin de presse. Ma première en tout cas. Background universitaire oblige, elle était consacrée aux relations entre la France et l'Allemagne et à réuni quelques 19 dessinateurs des deux pays. Il y avait beaucoup de jeunes pousses du côté français, notamment ces chers Bésot, Livingstone et Fabb, qui n'attendent que vous sur leurs pages ou blogs respectifs.

 

affiche exposition

L'affiche de l'exposition. 10 heures de travail au bas mot.

Côté allemand on était plutôt sur les cadors de la profession, étant donné mon ignorance crasse du microcosme gribouillard teuton. Je n'ai pas trouvé de jeunes dessinateurs à mettre en avant. On compte notamment Kamensky, Schwarwel, Calleri, Koufogioros... Vous ne les connaissez pas, et je barbotais dans la même ignorance avant de monter cette expo. Ils vous attendent eux aussi sur leurs blogs/pages respectifs.


Et puis bien sûr, il y avait les amis de Zélium, fidèles au poste. Merci à Camille Besse qui a poussé le vice jusqu'à venir au vernissage !

Il y avait cinq chapitres : la vie du "couple" franco-allemand, l'économie, la diplomatie avec les autres pays, l'extrême droite, et la culture.

L'expo ainsi que ma pomme ont fait l'objet d'un article dans le magazine de l'Université de Strasbourg et d'un autre sur le blog de Manon, jeune et brillante journaliste elle aussi.

 

pierre_pauma

Bourdieu was a punk. Et moi, j'étais juste tombé du lit.

 

Et pour terminer, je précise que les planches sont retournées dans leur carton et que l'exposition est prête à voyager en France et en Allemagne. Avis aux recruteurs/profs d'Allemand/ministres des affaires étrangères germanophones qui se seraient égarés dans l'Internet au point de tomber sur ce billet...

Sur ces bonnes paroles, votre humble serviteur retourne lui à sa prospection de stages, piges, CDI avec Audi de fonction et tickets restaurants. Force et honneur !

 


04 mars 2016

8e étage #63 : Interdit d'être grossier

La ville de Salford dans la banlieue de Manchester a décidé de pénaliser la grossièreté et les comportements outrageants en public. On en connaît certains qui pourraient apprécier un petit séjour sur place... Cliquez sur le dessin pour plus d'informations.

 

délit de grossièreté 001

Posté par Caricactus à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

31 mai 2014

Rattrapage d'actu

Ressemble de moins en moins à quelque chose ce ce blog. Pas de nouveaux commentaire ? Nombre de visite hebdomadaire qui plafonne à 50 en comptant les visites de la famille élargie ? Bien, parfait.

 

Rattrapage numéro 1 : La visite de François Hollande à Angela Merkel. Officiellement pour aller faire du bateau, officieusement pour parler crise ukrainienne et crise tout court.
"Allez, plus vite, c'est pour sauver l'Europe !"

Ça, c'est fait.

Kreuzfahrt Hollande und Merkel 001

 

Rattrapage numéro 2 :

Le Borussia Dortmund traumatisé par sa finale ratée en coupe d'Allemagne contre le Bayern Munich. Si l'arbitre avait validé le but quand le ballon avait franchi la ligne des Bavarois, le BVB ne se serait pas pris une taule en prolongations. Du coup Jürgen Klopp que je vous avais déjà présenté (non non pas de lien. La flemme. Comme si vous alliez cliquer dessus de toute façon. Allez voir vous même) il était tout vénère. En interne il aurait lâché un laconique : "Was für einen Dummarsch hat die deutsche Bundesliga als Schiedsrichter gewählt ?! Ich werde ihn seine Karten fressen lassen !!! " Autrement dit : "Je regrette profondément la décision tout à fait contestable de la ligue allemande de football en matière de sélection de ses arbitres. Je m'en vais de ce pas expliquer à ce gredin la règle du franchissement de la ligne de but. "

"Mais je me tenais DERRIÈRE la ligne !" Oui parce que en Allemagne, la prune quand tu traverses au rouge, ils te la collent vraiment. C'est pour ça que les Allemands ils trouvent ça rigolo comme dess... Enfin bon... Hum...

Pokal trauma 001

 

Rattrapage numéro 3 :
Les élections européennes. "Pour la première fois grâce au traité de Lisbonne que vous aviez rejeté mais qu'on vous a ratifié quand même façon ni vu ni connu je t'embrouille, les citoyens européens vont choisir le président de leur commission. " Du coup ça a vachement motivé les Français qui ont été 1.80% de plus à se traîner jusqu'aux urnes pour voter on sait quoi. Sauf que c'était du pipeau. Effectivement, le Conseil Européen (les 28 chefs d'États de l'UE, ndmm) devra tenir compte de la composition du Parlement pour choisir son président, puisque celui-ci devra valider ce choix. Mais ce que nous a sorti François Hollande, c'est un peu comme si René Coty sous la quatrième République avait osé dire aux Français que sous prétexte que les députés qu'ils élisent devaient valider chaque gouvernement proposé par le Président, les électeurs choisissaient directement leurs ministres. 'Suivez ? Vraiment pas ? Pff. Bon, en gros le Conseil européen doit peut-être tenir compte de la voix du Parlement européen mais surtout il doit tenir compte de celle de... ? Non pas Poutine ! Pas encore. Pas Cameron non plus. Du moins plus pour très longtemps. De Merkel. Voilà.

 Le texte est à peu près transparent, inutile de traduire.

Demokratie Europa 001

 

C'est tout pour cette sem... Ce semest... Cette année. Tendresse et chocolat.

02 février 2014

Rattrapage d'actu 3 : les amours de François Hollande

Le sujet a passionné les foules, même en Allemagne. Mais les dessinateurs ne s'y sont pas trompés, la principale information de la conférence de presse de François Hollande au début du mois de janvier était son tournant LIBÉRAL (n'en déplaise aux conseillers en communication qui s'arrachent leurs mèches grisonnantes par paquets de douze sur des chipotages sémantiques).

 

 

Aurel

 

Soulcié (non publié mais quand même)

 

James

 

Adultère - Bésot

Bésot

 

Les amours de Francoué

 

Et ma modeste contribution à la sauce allemande :
"Je suis un autre homme, maintenant je mènerai une politique de rigueur !"

17 août 2013

Concours de dessin L'Opinion, round 7

Thème du jour : l'optimisme de Hollande sur les chiffres de la croissance. Il se trouve qu'il avait raison, m'enfin ça reste 0.5% hein. Sans parler du fait que je suis un fervent défenseur de la décroissance et anticapitaliste par dessus le marché. Je vous laisse, la batterie de mon Iphone va bientôt lâcher. Ah, oui, le dessin a quand même été publié en ligne par L'Opinion.

 

la_reprise_est_l_

Posté par Caricactus à 11:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

30 juillet 2013

Hollande, sac à merde !

 

Voilà, c'est dit. C'était gratuit, bête et méchant, voire pas plus sincère que ça. Mais tout de même, ça serait bête de se priver d'un nouveau droit ! Vous pouvez désormais agonir d'injures le Président de la République (Le Point, Le Figaro Magazine et L'Express se frottent déjà les mains pour leurs prochaines unes), celui-ci ne pourra pas vous causer de suppléments d'emmerdes au motif qu'il est le chef de l'État. Jusqu'à présent, cela pouvait vous coûter jusqu'à 45 000 euros. Alors oui, bien sûr, le Président pourra toujours porter plainte pour injures publiques, menaces, diffamation,... Mais l'acte perd toute sa dimension de crime de lèse-majestée (rien n'a été prévu en revanche pour le crime de lèche-majesté. Coucou Philippe Val et Jean-Luc Hees).

Il faut dire que le délit était tombé en désuétude depuis De G... Ah non, un militant avait était condamné en 2009 sous la présidence d'un certain Nicolas S. Ce fieffé gauchiste d'Hervé Éon s'était pointé le 28 août 2008 dans Laval City avec son vélo et sa pancarte "Casse toi pauv' con", à l'occasion d'un déplacement de l'ancien Président. Il avait été condamné un an plus tard à une amende de 30 euros pour offense au chef de l'État. Peine confirmée par la Cour d'appel d'Angers, la Cour de cassation, mais annulée par la Cour européenne des droits de l'Homme ! Les magistrats de Strasbourg avaient estimé qu'inviter le chef de l'État à "se casser, pauv'con", ne constituait pas une "attaque personnelle et gratuite contre le Président de la République", mais "une critique de nature politique", sur le mode de la satire. D'autant plus que les mots avaient été empruntés à leur destinataire.

Hervé Éon a depuis repris sa vie de militant vénère, il a par ailleurs entamé les démarches pour retrouver un casier vierge.

Nicolas S. a depuis repris sa vie de militant vénéré, il a par ailleurs entamé les démarches pour conserver un casier vierge.

Comment je sais tout ça ? La culture générale, voyons !

...

...

...

D'accord. J'ai rédigé une (fort mauvaise) fiche de jurisprudence sur le sujet. Aucun mérite.

 

François Hollande s'était dit prêt à rencontrer les français. Vous pouvez donc lui adresser vos formules de politesse à cette adresse :

Monsieur de Président de la République
Palais de l'Elysée
55, rue du Faubourg Sain-Honoré
75008 Paris

Sachez que si vous ne pouvez pas souffrir les Femen, ou que vous êtes à la fin du mois dès le 10 du mois, ou tout simplement que vous avez élevé l'avarice au rang de vertu, l'Elysée accepte les courriers non affranchis et acceptera donc de payer pour lire vos pattes de mouche dégoulinantes de rage et farcies de fautes d'orthographe.

 

Ce fut pour moi l'occasion de tester l'aquarelle en pastilles et le pinceau à eau. Deux nouveaux outils de travail qui me promettent de grands moments de solitude, à en juger les premiers essais.

fin du délit d'offense au chef de l'état

07 juin 2013

Dessin de droite

Le mémoire, check, le portrait du sieur Paquet pour le blog Le Monde, check, le déménagement, CHECK ! Voir son plan stage de juin tomber à l'eau pour cause de liquidation judiciaire euh... check. Il ne me reste plus qu'à me remettre au dessin, ce que je fais difficilement. Idée pourrie, coup de pinceau parkinsonien... Au moins j'ai fait mon quota éditorial de droite pour l'année, les militants UMP et autres égéries de la manif pour tous qui voudraient m'apprendre ce qu'est l'objectivité sont donc priés d'aller se faire foutre.

fils député PS cannabis 001

Posté par Caricactus à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

06 octobre 2012

Qui sont les pigeons ?

Pas facile de trouver de bonnes idées en ce moment. Alors du coup, je fais des trucs avec des bites et du caca. Ca reviendra...
Première fois que je me paye les têtes de la majorité. Bon, Hollande est à peu près reconnaissable, mais alors pour Moscovici, y a du boulot. Faut pas le faire trop brun je crois, surtout pour la barbe... Puis même s'il est vrai qu'il a des grandes zoreilles, là c'est peut-être un peu trop.

les pigeons attaquent ! 001