Dimanche avait lieu le Carnaval de Strasbourg, qui a subi un lifting ces dernières années : exit les chars avec les masques géants à l'effigie de célébrités et la satire politique, maitenant ce sera un carnaval fa-mi-lial. Et ça ne plait pas à tout le monde cet effacement de la traditionnelle satire alsacienne (qui ressemble méchamment à la satire allemande, mais ça il ne faut pas le dire). Allez pour une fois je veux bien faire cause commune : vive le carnaval qui égratine les politiques locaux.

(cliquez sur l'image pour plus d'informations)

2018