Cette semaine, on a appris que l'industrie automobile allemande ne s'était pas contentée de gruger sur les tests de pollution de ses véhicules, mais aussi qu'elle avait financé des études qui voulaient prouver l'inocuité des gazs d'échappement... Sur des singes et des êtres humains.

2018

2018