Pas facile d'assumer à l'échelon local les coups de hache budgétaires votés au niveau national... Ainsi, le député alsacien LREM Sylvain Waserman, a écrit une lettre au maire de Strasbourg pour lui demander d'assurer certains emplois aidés qui ne sont plus assurés depuis le vote de la baisse des emplois aidés. Un vote auquel a participé ledit député. En plus d'une volte-face en bonne et due forme, il demande à la municipalité de combler les désengagements de l'État. La classe.

2017