Les mots me manquent pour dire à quel point les députés sont cons et éloignés de la vie. François Ruffin donc, a revêtu un maillot de foot d'un club amateur dans l'Assemblée pour défendre une taxe sur les grands clubs pour financer le foot amateur. Pendant que Stéphane Le Foll se plaint de devoir produire des notes de frais pour son café (notez, il est trop pingre pour payer son café lui-même), Ruffin racontait en maillot de foot sa discussion avec des bénévoles dans un club de foot. Entre les déplacements et les frais payés de leur poche, ils y laissaient 300 euros par mois selon eux, "pour les gamins".

François de Rugy, droit dans ses bottes avec son costard cravate balai dans le cul, n'en a pas écouté une ligne. En revanche, il a inscrit l'événement dans le rapport comme "incident de séance". Ben voilà, c'est bien ce qu'on leur reproche. Ils écoutent pas. Ils comprennent pas. Jean-Christophe Lagarde en a rajouté une couche en proposant de rétablir le port de la cravate obligatoire. Faut vraiment être un amoureux des lettres pour ne les cogner qu'avec les mots.

Argent foot! F. Ruffin, en maillot, provoque l'hémicycle et se fait taper sur les doigts! 7/12

 

 

2017