J'avais déjà l'habitude de regarder le bout de mes pompes en rougissant de honte devant mes potes allemands dès que ça parlait d'accueil des réfugiés. Mais avec cette histoire de burkini, au milieu des Berlinois, je me sens comme Maître Gim's à un colloque sur le nouveau roman. Partir d'un fait de société aussi insignifiant et rafler la médaille d'or du ridicule en coiffant Donald Trump (vous l'avez ?) sur le poteau, bravo les veaux. Le PACA, si vous avez des velléités indépendantistes, surtout n'hésitez pas. On vous rend vos plages, votre salade niçoise, et on vous envoie un Charter avec Christian Estrosi et Éric Ciotti expédiés à grands coups de pompes dans le train dans la soute à bagages !

Un jour en France