Il y en a qui ne perdent pas le Nord. À peine les micros des plateaux télé remballés, le Figaro a fait les calculs du coût de la taule que vient de prendre le PS aux départementales. Les dotatations aux partis politiques étant fondées en France sur le nombre d'élus, le PS pourrait faire une croix sur 700 000 euros. Ça pique, mais ça pas encore autant que la perte de 10 millions d'euros qu'a encaissé l'UMP après les législatives de 2012. Ça n'empêche pas d'en rigoler...

 

Rigueur PS 001