C'est officiel.

Je revendique désormais le titre de premier jeune à être allé un mois aux Pays-Bas et en Belgique, paradis des coinceurs de cônes de tout âge et de tout poil pour découvrir UNIQUEMENT la peinture flammande et néerlandaise ! Sans déconner, avoir 21 ans et passer un mois entre la Belgique et les Pays-Bas avec ses parents, c'est un peu comme s'appeler Jean-Marie Le Pen et aller en Algérie avec toute la Ligue des Droits de l'Homme dans sa valise (une ambulance en panne sur la voie ferrée de dégommée, au suivant) !
J'aurais pu vivre d'amour, d'eau fraîche et d'herbe pendant un mois, j'ai dû me contenter d'huile (sur toile). Bonne nouvelle quand même, j'ai pu remplacer l'eau fraîche par ces délicieuses trappistes et bières triples dont les Belges ont le secret... hic !

J'en ai tout de même profité pour faire un petit bilan, et m'apercevoir que j'avais plus dessiné pendant mon année de prépa que pendant ma deuxième année de DUT, faute de temps disponible (record de mauvaise foi, 15 sur l'échelle de Cahuzac). J'ai donc profité de ces vacances occasionnées par l'annulation d'un stage (RIP Dijonscope) pour me remettre au dessin en me disant que "Bah, c'est comme le vélo, ça s'oublie pas"... J'en conclus que le type qui a pondu cette maxime n'a jamais essayé le vélo sans les petites roues.

J'en ai également profité pour aller visiter le musée Magritte à Bruxelles. Après deux heures à parcourir quatre étages blindés de toiles, j'ai le regret de dire qu'entre le surréalisme et moi... Nan, ça va pas être possible. J'ai essayé hein. J'ai bien compris que c'était rigolo de bousculer l'académisme petit bourgeois, tout en étant un bigot incapable de se faire une place dans le microcosme parisien mené par André Breton, genre je-suis-trop-un-rebelle-qui-rentre-dans-aucune-case-j'étais-un-hipster-avant-que-ça-soit-cool. J'ai bien compris que un-titre-de-tableau-ne-doit-pas-servir-à-habiller-une-toile-et-une-toile-ne-doit-pas-servir-à-habiller-un-titre. Par contre, j'ai pas compris ce malin plaisir à pondre des titres de tableau complètement hors sujet avec la toile. Alors oui, j'aurais pu chercher les explications, comme tout journaliste qui se respecte, mais là j'étais en vacances. Du coup j'ai préféré user de ma mauvaise foi légendaire, un peu comme le jour où j'ai découvert ma note sur mon tout premier reportage, devoir de maths, de socio... Je soupçonne René Magritte d'avoir nommé ses tableaux aux hasards, juste pour le plaisir de voir des critiques d'art se contorsionner afin de trouver un sens à ses tableaux.

Self-Portrait-Rene-Magritte-1923

En parlant de sens, il s'accroche comment celui là ?


Breeef, ce mystère sur la manière dont René Magritte choisissait les noms de ses tableaux, c'était pour moi l'occasion de me remettre à la bande dessinée, et de redécouvrir à quel point c'est chiant de redessiner trente fois la même chose dans la même position. Gniii !

Magritte 1

 

 

Magritte part 2

" C'est l'histoire d' un mec qui s'appelle Magritte" Ben non, je me suis pas cassé la nénette pour le titre. En même temps, c'est jamais qu'une blague de plus sur les Belges.


 

Je suis pas sympa, j'ai quand même appris plein de trucs dans ce musée. Par exemple, j'ai enfin compris d'où venait la bannière de cet ignoble instrument de torture en ligne... Pardon pardon, de ce formidable outil pédagogique qu'était le blog de ma classe de prépa où on trouvait de superbes essais aussi digestes qu'une purée d'écorce de bouleau diluée avec de l'huile de moteur, à recaser s'il vous plait le jour de vos khôlles pour me faire plaisir. Joie.


Et puis entre nous, Clairvoyance est loin d'être la toile la plus tordue du personnage. En fait c'est un autoportrait de Magritte où il s'est représenté en train de peindre. C'est donc une-mise-en-a-bîme-ma-stur-ba-toire. Il prend un oeuf comme modèle, et vu qu'il est clairvoyant, il peint directement un oiseau.

...

...

Ah ouaiiiiis quand mêêêêême !

Et rapporté à l'actualité, ça peut donner plein de choses sympathiques. Par exemple, que peindrait Marine Le Pen si on lui montrait une photo des socialistes au pouvoir ?

Clairvoyance Marine Le Pen

Et puis avec un peu d'imagination, ça fait une bannière Facebook tout à fait potable, quoique un peu trop intello pour recueillir autant de likes qu'une photo torse nu prise dans une salle de bain avec un demi pot de gel étalé sur le crâne.

Couverture Tapie


Allez en prison. Ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 400 millions d'euros.


 

Clairvoyance Copé

À vôt bon coeur m'âme Bettencourt, pour un pauvre parti qui vient de se faire invalider ses comptes de campagne par le Conseil constitutionnel !

 

À actualiser au fur et à mesure des trouvailles...